common_header
ecom_iariane
Vous êtes sur la page :  Accueil | Le domaine | La cave et son histoire

La cave et son histoire

La cave et son histoire



Une histoire riche qui confère des responsabilités



Née en 1952, fille de la misère de cette période d’après-guerre, la Cave du Roi Dagobert porte aujourd’hui allègrement ses 60 années d’existence, et peut être fière du chemin parcouru.

Les vendanges des années 50

         

De 70 hectares à ses origines, la coopérative viticole flirte à ce jour avec une surface de presque 1.000 hectares mis en valeur par ses 250 viticulteurs adhérents, originaires  d’ une  vingtaine de communes situées autour de la cave, entre Molsheim et Marlenheim.

La Cave du Roi Dagobert représente aujourd'hui un acteur majeur de la viticulture alsacienne. Grâce à un engagement fort de ses viticulteurs, elle a su se forger une image de professionnalisme et de qualité.



Les vendanges d'aujourd'hui

         



Le nom de Dagobert lui vient de sa position géographique qui épouse les contours de l’ancien  domaine du palais mérovingien situé à Kirchheim, et Répartition des 4 fermesqui accueillit au VIIème siècle le fameux Roi Dagobert II et sa cour. C’est d’ailleurs de cette époque que date la première référence écrite à  la culture de la vigne en Alsace. Le domaine de Dagobert était exploité par 4 fermes royales situées aux 4 points cardinaux du palais, qui ont laissé leur nom aux villages actuels de Osthoffen à l’est, de Westhoffen à l’ouest , de Nordheim au nord et de Soultz au sud. Ces fermes approvisionnaient déjà  en vins, le palais Royal de Dagobert II.


Tout au long du Moyen âge, les vins de notre territoire étaient à l’honneur sur les meilleures tables de Strasbourg, et bien au-delà, sur celles des pays du Nord de l’Europe. Grâce au couloir fluvial que constitue le Rhin, ce commerce prospère et généreusement taxé, contribue grandement au financement de la construction de la cathédrale de Strasbourg.


Conscients de ce riche passé, les viticulteurs de la Cave du Roi Dagobert ont à cœur de valoriser ce précieux héritage par la mise en œuvre d’une viticulture durable, respectueuse de l’environnement et des terroirs.